Jean-Philippe Léveillé Publié le 15 mars 2017 par | Mis à jour à 16:40

L’Ordre des architectes écoute les citoyens de Québec

oaq_conversationpublique_2

Les photos de cet article sont de l’Ordre des architectes du Québec, à l’exception de celle du Monastère des Augustines.

L’Ordre des architectes du Québec s’est donné un vaste mandat en entamant une « conversation publique » au sujet de l’architecture, qui lui permettra de recueillir les commentaires des citoyens dans treize villes québécoises. Monsaintsauveur.com a assisté à la première rencontre de cette tournée.

monastère augustines conception abcp architecture« L’architecture, ce n’est pas que les projets dont on parle dans les journaux, mais aussi nos rues, nos places publiques, nos centres de santé, bref, notre milieu de vie», a annoncé d’emblée Nathalie Dion, présidente de l’Ordre des architectes du Québec (OAQ), en ouverture de la consultation citoyenne organisée mardi au Monastère des Augustines, au cœur de la ville de Québec.

Avec le dépôt d’un mémoire prévu pour l’automne, l’objectif de la tournée est de convaincre le gouvernement d’aller de l’avant avec la rédaction d’une politique de l’architecture, comme il en existe dans plusieurs pays.

L’architecture : une affaire d’architectes ?

Par ces échanges animés par l’Institut du Nouveau Monde, l’OAQ espère faire émerger de nouvelles idées, mais surtout sensibiliser les gens à l’importance de l’architecture et démontrer l’appui au projet de politique.

oaq_conversationpublique_5Car si la rencontre de mardi soir réunissait en grande majorité des architectes et des professionnels de l’aménagement, Mme Dion espère bien que des citoyens de tous les horizons se joindront aux discussions lors des prochaines rencontres. « L’architecture est partout et représente une part très importante de notre identité collective », mentionne Mme Dion. Il est donc important selon elle de définir collectivement l’environnement dans lequel nous souhaitons vivre.

Pour la présidente de l’Ordre des architectes du Québec, la mise en œuvre d’une politique de l’architecture permettrait de s’attaquer à des enjeux de société importants, tel le vieillissement de la population ou les conséquences de l’étalement urbain. Elle pourrait également sensibiliser la population et les décideurs à l’importance de l’architecture et assurer une meilleure cohérence dans les interventions touchant le territoire.

Le cas de Québec

Parmi les questions posées lors de cette première soirée, plusieurs ont fait réagir les participants. Il était entre autres demandé d’identifier les projets qui suscitent des inquiétudes à Québec et ceux qui méritent des louanges.

oaq_conversationpublique_4Parmi les premiers, le Phare, prévu dans le secteur Sainte-Foy, est revenu à plusieurs reprises, à cause des craintes liées à ses impacts potentiels sur le développement et la consolidation du reste de la ville. On a également mentionné la tour Fresk, pour la privatisation d’un espace public potentiel, le Service rapide par bus, étant donné son détour par le boulevard Charest, le projet de condos du Domaine Sous les Bois, à Sillery, et le développement des terres des Sœurs de la Charité à Beauport, ce dernier projet favorisant l’étalement urbain.

Parmi les projets novateurs et intéressants, on a mentionné celui de réaménagement de la bibliothèque Gabrielle-Roy, l’immeuble sur l’ancien « terrain Esso » au coin de l’avenue Cartier et du boulevard René-Lévesque et la Maison de la littérature.

Il sera intéressant de découvrir dans les prochains mois ce que les autres résidents de la province de Québec auront à dire au sujet de leur ville. Espérons toutefois que l’OAQ et l’Institut du Nouveau Monde mettront en place les moyens nécessaires pour favoriser la participation des citoyens qui ne sont pas issus des professions liées à l’aménagement. Ce sera un premier test afin de valider s’il y a un véritable intérêt collectif pour une politique de l’architecture en dehors d’un cercle d’initiés.

Pour connaître les dates des rencontres, obtenir de l’information supplémentaire ou émettre vos commentaires directement en ligne, vous pouvez consulter le site de la conversation publique sur l’architecture.

Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePin on Pinterest0Share on LinkedIn0
Publié dans Urbanisme

Écrire un commentaire


Nom :

Courriel :

Site web :

Attention : avant de soumettre votre commentaire, assurez-vous qu'il respecte notre Nétiquette.