Suzie Genest Publié le 13 février 2017 par | Mis à jour à 12:37

64 525 $ pour le Petit Théâtre de Québec

petittheatre

De gauche à droite : Stéphane-Antoine Comtois, directeur général du Petit Théâtre de Québec; Natacha Jean, membre du comité exécutif responsable de l’entrepreneuriat; Régis Labeaume, maire de Québec; François Blais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Le Petit Théâtre de Québec, organisme dont le fonctionnement reposait à ce jour entièrement sur l’autofinancement, reçoit une aide financière de 64 525 $ dans le cadre du Fonds de développement des territoires (FDT), issu d’un accord entre les municipalités et le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT).

En conférence de presse ce matin, le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale François Blais a salué l’audace, la créativité et la persévérance de Stéphane-Antoine Comtois, directeur général du théâtre, et ses collaborateurs, qui ont permis au Petit Théâtre de Québec de garder le cap depuis sa fondation en 2000.

Un théâtre de poche et un complexe culturel

mode-e-artoInsistant sur sa complémentarité par rapport aux salles de plus grande capacité et sur l’ancrage du Petit Théâtre dans Saint-Sauveur, le maire Régis Labeaume a indiqué :

L’aide financière accordée au Petit Théâtre de Québec correspond à notre objectif de stimuler l’entrepreneuriat culturel local. Elle permettra de soutenir la croissance d’une entreprise d’économie sociale diversifiée et ancrée dans le quartier Saint-Sauveur. »

Il n’a pas manqué de rappeler deux autres lieux culturels prévus pour Saint-Sauveur : le point de services de bibliothèque aux futures Habitations Durocher et l’espace de diffusion à l’église Saint-Sauveur, sur lequel on en saura davantage au cours des prochains mois, a indiqué le maire.

Invité à expliquer la spécificité de son offre, Stéphane-Antoine Comtois a comparé le lieu de diffusion à ce que les Européens appellent un « théâtre de poche » : une scène facile d’accès, par sa capacité d’accueil, ses installations, sa structure administrative légère, pour des événements de proximité et des artistes locaux ou internationaux en tournée. Il a cité également l’avantage pour les petites entreprises culturelles de trouver sous un même toit salle de spectacles, studio de répétition, salle de réunion et espaces de bureau.

Installé depuis 2015 sur la rue Saint-Vallier Ouest, le Petit Théâtre de Québec, fondé par M. Comtois et Isabelle Howard, qui dirige avec lui l’agence artistique Mode é Arto, s’est bonifié d’un café-bar, de salles de répétition et d’un espace de coworking, l’Espace Co. En plus de sa programmation, la salle de spectacles, comme les autres espaces de l’édifice désormais désigné comme un complexe culturel, est disponible en location pour une variété d’usages. L’aide financière du FDT permettra à ce complexe culturel de poursuivre son développement, d’enrichir sa programmation et de bonifier ses équipements, notamment. L’entreprise d’économie sociale, déjà en lien avec la CDÉC de Québec, entend pour ce faire miser sur les collaborations locales et la mutualisation, a indiqué Stéphane-Antoine Comtois, qui est par ailleurs président de la SDC Saint-Sauveur.

Le Petit Théâtre de Québec
135, rue Saint-Vallier Ouest
info@ptq.ca  418 529 9711

Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someonePin on Pinterest0Share on LinkedIn0

1 commentaire

Répondre à Isabelle Howard


Nom :

Courriel :

Site web :

Attention : avant de soumettre votre commentaire, assurez-vous qu'il respecte notre Nétiquette.